Isolation

Combien coûte une isolation extérieure ?

Par admin, le , mis à jour le 4:05 — 3 minutes de lecture
man wearing blue hard hat using hammer

L’isolation thermique d’un bâtiment par l’extérieur permet de bénéficier d’une protection adéquate contre le froid de l’hiver, mais aussi de conserver la fraîcheur intérieure face à la chaleur de l’été. Toutefois, pour une isolation extérieure performante, il est nécessaire de se diriger vers des professionnels de l’isolation et du revêtement.

Quel est le prix d’une isolation thermique par l’extérieur ?

Pour isoler son bâtiment de l’extérieur, plusieurs méthodes sont envisageables. Toutefois, le tarif de cette opération varie en fonction de l’isolant, de la technique et de la finition choisis. En règle générale, le prix moyen d’une isolation thermique par l’extérieur est estimé entre 60 et 100 euros le mètre carré. Cette fourchette de prix comprend :

  • Les matériaux ;
  • la main d’œuvre nécessaire ;
  • les équipements ;
  • les frais de chantier.

Le prix de base d’une isolation thermique extérieure varie fonction de la difficulté du chantier et de la nécessité de pose d’un échafaudage pour les travaux d’isolation. Toutefois, il est nécessaire de souligner que ce type de travaux est éligible aux aides financières de l’État, mais aussi à la prime d’énergie. En contrepartie, les travaux d’isolation par l’extérieur ouvrent droit au prêt à taux zéro.

Quelles sont les différentes méthodes d’isolation thermique extérieure ?

En fonction du type de constructions, mais aussi du budget destiné à cet effet, les différentes méthodes pouvant être utilisées pour l’isolation thermique extérieure sont :

L’isolant collé

Cet isolant est destiné à être collé directement sur le support plan et non revêtu. Si ce dernier est revêtu, le décapage en amont de la pose est alors nécessaire. Une fois que c’est fait, le collage de l’isolant se fait par bandes, boudins ou plots répartis sur une partie ou sur la totalité de la surface plane.

En règle générale, l’isolant utilisé pour cette première méthode est le polystyrène expansé ou le graphite gris. Enfin, un profilé apposé en bas de la structure est fixé au mur pour maintenir l’installation.

L’isolant calée-chevillée

Pour ce deuxième model de fixation, il n’est pas nécessaire que le support soit plan ou non recouvert d’un revêtement. En effet, l’isolant est calé sur le support grâce à des plots de colle et immobilisé par la suite par des chevilles à expansion à visser ou à frapper. Une fois posés, ces plots permettent une atténuation des vibrations et une absorption des différents défauts de planéité.

La fixation mécanique sur profilés

Enfin, il est possible d’envisager une fixation mécanique pour la rénovation d’un logement au support plan et revêtu. Cette technique consiste à fixer verticalement ou horizontalement l’isolant thermique sur les rails et fixer ces derniers par la suite sur le support. Néanmoins, contrairement aux techniques citées précédemment le seul isolant autorisé pour cette technique d’isolation est le polystyrène expansé blanc.

admin

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.